Disque dur HS. Que faire et comment éviter ça à l'avenir ?

Disque dur HS. Que faire et comment éviter ça à l'avenir ?

Disque dur HS.

Un disque dur a une durée de vie moyenne d'environ 5 ans. Il embarque une mécanique extrêmement fragile qui pourra être endommagée au moindre choc. Son électronique pourra également rendre l'âme du jour au lendemain avec un simple court-circuit, c'est d'autant plus fréquent avec les alimentations d'entrée de gamme qui se négocie à une vingtaine d'euros.

Il est donc important d'être au courant de ces éventualités, pour éviter les problèmes que rencontrent souvent les néophytes avec les disques durs HS, qui sont souvent signes de pertes définitives des données, sauf en investissant des centaines auprès de professionnels de la récupération de données.

Mais avant d'arriver à ce cas critique (mais pas perdu pour autant), il convient de savoir si le problème est lié au système, ou matériel. Il existe par exemple des Live-CD sous Linux (comme celui de GParted) qui permettent de faire un petit diagnostic et éventuellement des copies des données sur un autre support dans le cas où le disque dur est reconnu et démarre. Sachez également que les problèmes de disques durs externes HS sont souvent liés aux boîtiers, vous pourrez donc essayer de démonter le boîtier et de brancher le disque dur en interne dans un PC pour voir s'il est fonctionnel. Si vous ne vous en sentez pas capable, emmenez votre disque dur chez un installateur qui pourra au moins diagnostiquer l'état du disque dur, au mieux récupérer les données à moindres frais. Le cas échéant, consulter une société spécialisée dans la récupération de données. Attention, la facture peut grimper très vite, à tel point que vous reconsidérerez peut-être l'importance de vos données.

Pour éviter ce type de problème, il est conseillé de disposer de plusieurs copies de sauvegarde des données, sur support optique, sur un disque dur (interne ou externe), sur un stockage en ligne (uniquement pour les données peu volumineuses), et dans l'idéal sur un serveur domestique ou un PC disposant d'un système de réplication des données (RAID 1 ou 5)...

Sauvegarder et protéger ses données

Sauvegarder et protéger ses données

solutions pour sauvegarder et proteger ses donneesC'est évident, les données multimédias sont de plus en plus répandus dans les foyers. Il est difficile aujourd'hui de mettre la main sur un ordinateur personnel qui ne contient aucune photo, musique ou vidéo. Si Internet y est pour beaucoup, c'est sans conteste l'avènement de la convergence numérique qui a engendré cette nouvelle tendance du multimédia à la maison. En effet, la majorité des appareils actuels (appareil photo, caméscope, lecteur DVD/DivX, box ADSL, disque durs mulimédia, téléviseur haute définition, etc) surfent sur la vague du tout numérique et sont compatibles avec les fichiers informatiques multimédia (photos, musiques, vidéos).

Les avantages du dématérialisé sont nombreux par rapport aux supports physiques :

  • Gain de place : plus besoin d'avoir une pile de cassettes vidéo ou de CD dans son salon
  • Interopérabilité : une seule source commune à de nombreux types d'appareils multimédia
  • Maintenance : gestion et hierarchisation des données simplifiées par l'utilisation de l'informatique

En revanche, cette centralisation des données pose essentiellement deux problèmes :

  • La capacité de stockage : qui doit être de plus en plus importante en raison de l'accumulation des fichiers qui sont de plus en plus volumineux. Une heure d'enregistrement TV en haute définition peut facilement atteindre 4 Go.
  • La protection des données : contrairement aux supports physiques (CD, DVD, Blu-ray...) dont la capacité est limitée, les disques durs peuvent lacher d'un moment à l'autre sans prévenir. Il convient donc de s'intéresser aux différents processus de réplication des données (sauvegarde physiques ou déportés, serveur domestique équipé en systèmes RAID).

Pour en savoir plus :

Guide : Solutions pour sauvegarder et protéger ses données

V2